top of page

Mon premier bivouac, face au Mont Blanc

Quoi de mieux d'une nuit face aux sommets, en tente ou à la belle étoile, pour profiter à 100% de la quiétude qu'offrent ces montagnes alpines. La formule bivouac est 100% modulable selon la forme physique et les envies de chacun.

Aujourd'hui, je vous propose un descriptif d'une nuit sur la montagne des Posettes, au fond de la Vallée de Chamonix.

Les images quant à elle sont un mélange des différents bivouacs possible.


Laisez-vous tenter !


Jour 1 :


Après avoir réparti le matériel de bivouac (fourni) et la nourriture nécessaire pour les différents repas dans les sacs de chacun, nous partirons à l'aventure pour trouver LE spot de bivouac idéal.

Il devra être plat, à l'abri du vent, et si possible proche d'une source pour pouvoir refaire le plein d'eau. Souvent, il s'agit de zone en alpage, ou sur de belles dalles sculptées par les glaciers.


Mais avant cela, après un petit pique-nique improvisé, nous allons grimper jusqu'au sommet de l'aiguillette des Posettes. Environ 700m de dénivelé et 2h plus tard, nous voici au sommet pour profiter d'une folle vue sur la vallée de Chamonix et la Suisse.



Au sommet des Posettes, nous profitons du calme. Les randonneurs sont déjà en bas, dans la Vallée, et la montagne commence à être desserte. Un peu de descente, une recharge en haut à la fontaine des Alpages, et nous voici en train d'installer notre camp pour la nuit.



Les tentes montées et les matelas gonflés, il est temps de s'attaquer à la cuisine. Aujourd'hui, nous sommes aux portes de la réserve naturelle des Aiguilles Rouges et nous n'allons donc pas faire de feu. Pas de soucis, un bon réchaud et des recettes malines nous permettent de faire un bon couscous avec courgette et poivrons du potager.

Le soleil commence à descendre, et avant de se mettre au chaud dans les duvets, il est temps d'admirer le coucher de soleil sur les hauts sommets de Chamonix : le Mont Blanc et les Drus.




Il est temps d'aller dormir, l'humidité retombe et les étoiles commencent à être visibles.

Un réveil au milieu de la nuit permettra d'admirer celles-ci.


Jour 2 :


Au réveil, la montagne est calme et nous sommes les seuls à profiter des rayons de soleil alors que la Vallée est encore dans l'ombre.



Après un petit déjeuner à contempler les sommets et la vallée s'illuminer, nous commençons notre journée par une belle montée afin d'atteindre le sommet de la Tête de Balme puis de la Croix de Fer.


Il est 11h lorsque nous attaquons la descente vers la voiture, et après une petite pause pique-nique dans les Alpages de Charamillon, nous atteignons la voiture à 14h avec des souvenirs pleins la tête.


Envie de vivre votre premier bivouac en montagne ou de

redécouvrir cette pratique ?


Direction www.quentinpoure-mountain.com ou contactez-moi directement ici pour demander un devis.

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page